conseil reglementaire
conseil reglementaire
conseil reglementaire
conseil reglementaire
conseil reglementaire
blog enotiko

Alors que l’année 2019 tire à sa fin, la Fédération des entreprises du recyclage (Federec) a présenté, ce mercredi 30 octobre, son observatoire statistique pour le marché du recyclage en 2018. « Une année de transition et des nuages à l’horizon », analyse la fédération professionnelle.

Le très attendu projet de loi relatif à l'économie circulaire comporte de nombreuses mesures concrètes et fait du principe de la responsabilité élargie du producteur le moteur d'une économie circulaire, selon l'avocat Arnaud Gossement.

Il y a un an, la Feuille de route pour l’économie circulaire (Frec) mettait en avant les engagements volontaires des entreprises. Ce sont aujourd’hui des obligations et des interdictions que défend l’Institut national pour l’économie circulaire (Inec), en vue du projet de loi que le Parlement doit examiner cet été.

Polémiques sur les dépôts sauvages, préparation d'une REP et fermeture de l'accès aux déchèteries publiques : la gestion des déchets de chantiers se complique. Les artisans s'organisent autour d'une charte pour promouvoir une bonne gestion.

La prochaine loi sur l’économie circulaire créera quatre nouvelles filières à responsabilité élargie du producteur (jouets, articles de sport et de loisirs, de bricolage et jardin, mégots), dont les cahiers des charges sont attendus en 2020. Celle sur les déchets du BTP n’est pas encore actée. Et celle intervenant depuis 2012 sur les déchets dangereux des ménages se trouve à l’arrêt, l’éco-organisme venant de cesser unilatéralement leur reprise en déchèterie.

Ce mercredi 28 novembre, la Fédération professionnelle des entreprises du recyclage (Federec), la Confédération des métiers de l’environnement (CME) et la Fédération nationale des activités de dépollution et de l’environnement (Fnade) ont tenu une conférence de presse sur la conjoncture des filières de recyclage pour l’année 2019. Selon les professionnels, le secteur fait face à une crise « sans précédent » : le manque d’exutoires pour les déchets résiduels issus du traitement des déchets des entreprises et la requalification de certains taux de TGAP.

Citeo a dévoilé son plan de performance des territoires 2018-2022, d’un montant de 190 millions d’euros, visant à développer les dispositifs de collecte et donner la possibilité à 100% des français de trier 100% des emballages d’ici 2022.

Le Parlement européen a adopté sa position sur le projet de directive sur la réduction de l'impact de certains produits plastique. Il propose d'allonger la liste des produits à usage unique qui devraient être interdits à partir de 2021.