conseil reglementaire
conseil reglementaire
conseil reglementaire
conseil reglementaire
conseil reglementaire
blog enotiko

La feuille de route sur l'économie circulaire pourrait relancer la consigne sur les bouteilles plastique, les canettes et les piles. Ce qui n'est pas du goût des collectivités qui se verraient dépossédées de déchets recyclables de valeur.

Selon une enquête réalisée par l’industriel Tetra Pak, les consommateurs français prennent de plus en plus en compte les impacts environnementaux et sanitaires des emballages.

Le Projet Métal vise le recyclage à terme de tous les emballages métalliques, en particulier celui des petits aluminiums et aciers : capsules de café, opercules, emballages de fromages ou bougies chauffe-plat.

La notion de déchet est issue d'une construction sociale, expliquent les sociologues de Unknowns. Pour améliorer le réemploi et le tri, il faut revoir les valeurs sociales sous-jacentes au niveau individuel et "outiller" les consommateurs.

Face à l’enjeu croissant que représentent la collecte à la source et la valorisation des déchets plastiques, le groupe Suez annonce le doublement de ses capacités de traitement industriel. Dans le même temps, le spécialiste des déchets renforce son dispositif de collecte innovant et incitatif Réco.

En gestation depuis deux ans, le projet de rassemblement entre Federec, la fédération des entreprises de recyclage, et la Fnade (fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement) vient d’aboutir avec la naissance de la CME : Confédération des Métiers de l’Environnement.

Nicolas Hulot et sa secrétaire d’État Brune Poirson ont lancé ce mardi 24 octobre, l’élaboration d’une feuille de route de l’économie circulaire. Après consultations et ateliers, elle sera présentée en mars 2018.

Federec vient d'annoncer les chiffres du secteur du recyclage pour l'année 2016 : si le nombre d'emplois et de déchets collectés augmente, le chiffre d'affaires des entreprises du secteur stagne.