conseil reglementaire
conseil reglementaire
conseil reglementaire
conseil reglementaire
conseil reglementaire
blog enotiko

Le 25 octobre dernier, l’Hôtel de Roquelaure a ouvert ses portes à six associations d’entreprises lors du colloque : « Economie circulaire : les entreprises dans la boucle ». Sur fond de révision de directives européennes et du projet de loi sur l’économie circulaire prévu début 2019 en France, le monde de l’entreprise était ainsi convié dans les locaux du ministère de la Transition écologique et solidaire pour présenter ses engagements. Face à Brune Poirson, secrétaire d’État, les acteurs économiques ont défendu leurs positions et confronté leurs approches.

Le Parlement européen a adopté sa position sur le projet de directive sur la réduction de l'impact de certains produits plastique. Il propose d'allonger la liste des produits à usage unique qui devraient être interdits à partir de 2021.

90% des entreprises de recyclage des déchets estiment que 2017 a été une année "satisfaisante", selon des chiffres du Federec publiés ce mercredi. 

L’association française de normalisation (Afnor), vient de publier la première norme sur l’économie circulaire.

La confédération européenne des industries du recyclage – Euric – a décidé de s’associer avec d’autres associations, entreprises et ONG pour exiger de Bruxelles qu’elle impose une obligation réglementaire définissant un contenu recyclé minimum dans les plastiques neufs.

L'exécutif européen a présenté un projet de directive prévoyant d'interdire cinq catégories de produits à usage unique source de pollution des océans par les plastiques. D'autres produits devront faire l'objet de politique de prévention et d'information.

La feuille de route pour une économie circulaire a enfin été présentée par le ministère de la Transition écologique. Les 50 mesures qu'elle contient visent à orienter les consommateurs, renforcer la gouvernance des REP et rentabiliser le recyclage.